3 JOURS VILLE MORTE A GOMA

Les écoles fermées

La société civile de Goma décrète 3 jours ville morte ,leur motif la lenteur observée pour la réhabilitation de la voirie urbaine dans la ville de Goma.
Une école secondaire fermée suite la circonstance



Ce lundi les écoles ,magasins stations d'essence sont fermés. Et il y a pas le transport en commun.

Le Dimanche 10 mars suite a l'annonce de cette journée ville morte, la Société chinoise(TRAMINCO) qui exécute les travaux a vite commencé l'asphaltage sur une distance de 25O mètres, du rond-point Cingners vers Instigo chose qui ne rassure  jusqu'à présent les Gomatraciens.


L'une de blesses de l'explosion de la grenade

5 ETUDIANTS DE L'ULPGL-GOMA (Université  Libre de Pays de Grands Lacs) ont été touches par une grenade lancée par la police Nationale Congolaise. 

3 sont gravement blesses et deux autres ont été touches  sur le bras et genoux par cette même grenade que la police qualifie de lacrymogène présent ils sont internes a l’hôpital de KYESHERO ici a Goma.









Et pour garder l'ordre public la police nationale congolaise est déployée sur les grandes artères de la ville touristique.





Une route déserte pas de transport en Commun




La police déployée sur toutes les grandes artères de Goma

Une station d'essence fermée pour la circonstance 

Une partie de la  route vite asphaltée suite a l'action
Plusieurs portes de magasins fermées ce lundi 11 mars devant une route non asphaltée


Commentaires

  1. Moi je voulais savoir si réellement JULIEN PALUKU, l'actuel gouverneur, est natif du nord-kivu et que son parcours tel que présenté est qu'il a fait l'enseignement et puis le service public de l'Etat avant d'être élevé. Il fait la honte des kivutiens reconnus courageux et travailleurs.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Coopec IMARA en faillite, plus de 20 milles Membres sur la rue à Goma sans liquidité