SUR LA LIGNE DE FRONT A COTE DE FARDC




Les soldats FARDC sur la ligne de front à KIBUMBA après une longue journée de combat avec les rebelles de M23
Après un jour de combats intense de plus de 10 heures de temps, les FARDC prenent leur ration,et ils peuvent aussi fumer quelle que tiges de Cigarettes,mais en jetant toujours l'oeil au partout au tour d'eux et en contrôlant tout ce qui entre et sort.

Ici c'est à Kibumba sur l'une de position des FARDC qui a été attaqué le Jeudi 15 Novembre par les éléments de M23 dont une dizaine a été neutralisés à moins d'un kilomètre avant qu'ils n'atteignent la position.

Devant nous ce sont des corps des ennemies tombés sous les coups de balles des FARDC, la Croix rouge devrait donc s'y précipiter pour dégager l'odeur près des militaires qui ont besoin de concentration car ils sont très déterminés à pousser l'ennemie et ses alliés très loin .

Il est 14h45 de ce vendredi 16 novembre, déjà derrière nous à a peu près 4 kilomètre des armes lourdes commencent à crépiter du coté de M23 , avant même que je ne termine à tourner  la séquence vidéo que je filmée, et vous entendez le Commandant qui demande aux militaires de nous sécuriser jusqu'à la route qui mène vers Goma.
Les balles de l'ennemie nous font fuir sur la ligne de front
 
-->
Nous quittons vite cet endroit et tous les militaires très motivés, ils prennent leur repas, une ration militaire bien emballée, et d'autres préparent leurs armes pour riposter à l'ennemie qui tire à 3 kilomètre derrière nous.

C'est la peur pour nous qui sommes sur la dernière position et où nous sommes entrain d'apercevoir  et entendre les coups de balle de l'ennemie
 

Un habitant de Kibumba qui temoigne
Vers le parc national de virunga, par ce que ,c'est ce qui separe Goma et Kibumba un cité de peuple éléveur et cultuvateur; je rencontre un habitant de Kibumba sur une moto avec son petit matelat :

"Je suis commerçant à kibumba, et je viens d'échapper à la mort car devant moi je voyé des cadavres . ce qui m'a fait de plus peur et me diriger ver Kanyarushinya ;c'est quand j'ai vu 6 camions FUSO entrés en provenance de la partie Est (UGANDA et  RWANDA) transportant des militaires"





Sur cette route, je rencontre un jeune homme perdu au milieu de la ligne de front séparé par ces parents ;alors qu'ils provenaient de Kisangani dans la province Orientale pour Goma.


Un jeune de 13 ans qui me parle en pleurant



L'enfant de 13 ans perdu au milieu de nul part; je le mis sur la moto avec moi jusque dans le camp de déplacés de la précédente guerre d'avant la trêve.

Malheur à ce jeune homme; nous arrivons au bureau de croix rouge dans le camp; le petit bureau en abris provisoire est ouvert sans personne à l'intérieur.




le Gaçon me dit de lui laisser là; il va se débrouiller seul sans même quelle que chose  à mettre sous la dent; du coup je lui fait un petit billet de 5OO franc congolais que j'avais en poche.
FARDC à KIBUMBA





CHARLY KASEREKA depuis KIBUMBA à 30 Km au Nord de la ville de Goma sur la ligne de front.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Coopec IMARA en faillite, plus de 20 milles Membres sur la rue à Goma sans liquidité